Maigrir vite sans effet yoyo, en toute sécurité avec la méthode Sanitavia®

TCA les Troubles du Comportement Alimentaire

TCA Les troubles du comportement alimentaires
TCA Les troubles du comportement alimentaires

Les TCA sont de véritables maladies

Les troubles du comportement alimentaires – TCA sont à considérer comme de véritables maladies affectant le corps et l’esprit, il ne faut donc pas les prendre à la légère. 

Notre alimentation est essentielle à la vie, car elle apporte les nutriments indispensables au corps et à l’esprit pour bien fonctionner. En ce sens elle peut être un facteur déterminant pour le bien être, la qualité de vie et le développement personnel. 

Au-delà du fait de se nourrir, s’alimenter implique un état psychologique, affectif et une dimension sociale. 

Ainsi, les difficultés rencontrées dans la vie, peuvent parfois devenir facteur de dérèglements psychiques graves et entraîner des troubles du comportement alimentaires, appelés TCA. Bien qu’étant visibles, ces troubles sont difficiles à prévenir. Une anorexie mentale commence souvent par un petit régime anodin… C’est pour quoi il convient d’être vigilant, particulièrement chez l’adolescent. 

Quelques exemples de TCA : 

l’hyperphagie boulimique 

l’hyperphagie boulimique se traduit par une obsession excessive du contrôle du poids corporel, induisant de l’hyperphagie, des vomissements ou la sur-utilisation de produits laxatifs. Ces excès peuvent engendrer à leur tour d’autres complications physiques et mentales, parfois très graves. Il est à noter que les personnes boulimiques sont souvent passées par une période d’anorexie mentale, les mois ou années précédentes. 

 boulimie

La boulimie se manifeste par la répétition de crises pendant lesquelles les sujets consomment une grande quantité de nourriture, sans être en mesure de se contrôler. Ces crises précèdent des moments de culpabilité intenses, agravant les dépressions et la mauvaise estime de soi. Les personnes atteintes de boulimie sont des êtres en souffrances. 

L’anorexie 

L’anorexie mentale se traduit par une perte excessive de poids, intentionnelle et voulue consciemment par la personne. Cette démarche de dénutrition intense est grave et s’accompagne souvent de complications aigües : modifications endocriniennes et métaboliques, perturbations physiologiques et mentales, arrêt des règles, appelée (aménorrhée). 

Survenant habituellement chez les adolescentes et les jeunes femmes, elles peut également affecter les hommes ou les enfants avant la puberté. 

On reconnait une anorexie mentale par plusieurs symptômes : 

Perte excessive de poids, consciemment voulue et entretenue, peur obsessionnelle de grossir, hyper-activité sportive, vomissements provoqués, utilisations répétitive de laxatifs (…) Il convient donc d’être vigilant et bienveillant avec la personne lors de l’apparition de ces comportement à risques. 

Bien que souvent assez peu visible physiquement, ce sont souvent les restrictions et le rapport à soi, à travers l’image ou la mauvaise estime qui conduisent à des troubles du comportement alimentaire. Les personnes atteintes font en général tout pour rester discrète et cacher leur mal-être, c’est pourquoi il convient d’être attentif, car certains signes peuvent aider à diagnostiquer et mieux prévenir les impacts : 

Importantes variations de poids, obsession sur l’apparence physique, précipitation aux toilettes après les repas, marques sur les mains suite aux vomissements provoqués, sur-utilisation de laxatifs, dévalorisation de soi, intenses changements d’humeurs fréquents et inhabituels, isolement. (…) 

Les conséquences sur la santé peuvent devenir très graves et dans certains cas, peuvent conduire au décès. 

Que faire et quel comportement adopter ? 

Le processus de guérison prend du temps, il convient donc d’être très patient et de faire preuve d’empathie avec les personnes en souffrances. Ne pas juger et au contraire, encourager, être à l’écoute. 

Guérir d’un trouble du comportement alimentaire demande une prise en charge spécialisée, l’alimentation en soi, n’étant pas le problème. Ces maladies sont la conséquence d’une déformation mentale de la réalité, souvent liées à une mauvaise image et estime de soi. La patience, l’empathie et la bienveillance sont donc de précieux alliés pour aider à résoudre ces états complexes.

Articles récents :

Retour haut de page